CIC
  
Accueil »  Participants »  Membres réguliers

Michel Sénécal

Michel Sénécal est titulaire d’un doctorat en Sciences de l’information et de la communication de l’université de Rennes 2, Haute Bretagne, France. Depuis janvier 1993, il est professeur agrégé et chercheur à l’UER Sciences humaines, lettres et communications de la Télé-université, Université du Québec. Il est responsable du programme d’études en analyse des médias et concepteur de nombreux cours dans le domaine, notamment sur le cadre politique et institutionnel des communications au Canada et au Québec ainsi que sur l’évolution socio-historique des technologies médiatiques dans une perspective internationale.

Il a été aussi conférencier, au Québec comme à l’étranger, tant dans le cadre de sociétés savantes que de colloques à caractère plus professionnel.

Ses travaux de recherches actuels portent sur les stratégies de démocratisation citoyenne de l’espace médiatique dans le contexte de la mondialisation. Au cours de l’année universitaire 2000-2001, il a été professeur invité à l’université Paris 8, France. Il est co-directeur d’ÉRADEC (Équipe de recherche sur les acteurs, dispositifs et enjeux de la communication) et, notamment, chercheur associé au GRAM (UQAM) et au GREDAC (CEMTI-MSH de Paris-Nord).

Il possède également une expérience professionnelle et académique de plus d’une vingtaine d’années dans la médiatisation de la communication et une connaissance empirique de différents champs d’application des technologique médiatiques.

Il est l’auteur de plusieurs articles et ouvrages en communication dont :
-  Televisones y radios comunotarias. Teoria y practica de una experimentacion social (Barcelone : Editorial Mitre, 1986) ;
-  « Democratisation of the Media : Liberty, Right or Privilege », in Communications and Democracy. Ensuring Plurality. (Penang : Southbound, 1995) ;
-  L’espace médiatique. Les communications à l’épreuve de la démocratie (Montréal : Liber, 1995 ;
-  Médias, technologies et réseaux. De la camera obscura aux balises de l’inforoute (Sainte-Foy : Télé-université /PUQ, 1996) ;
-  « La part réduite de l’appropriation collective : vers un déficit démocratique de l’espace médiatique ? » in Vers une citoyenneté simulée. Médias, réseaux et mondialisation (Bordeaux : Éditions Apogée, 1999).