CIC
  
Accueil »  Participants »  Membres réguliers

Jean Robillard

Jean Robillard est philosophe et professeur de communication à l’Unité d’enseignement et de recherche Sciences humaines, lettres et communication de la Télé-université de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il est co-directeur de l’équipe de recherche sur les acteurs, les dispositifs et les enjeux de la communication (Éradec). Il dirige les Séminaires de recherche en épistémologie, philosophie et théorie de la communication et de l’information.

Recherche :

-  Philosophie et épistémologie de l’information et de la communication : théories de l’information, communication sociale, épistémologie des technologies de l’information et de la communication, enjeux éthiques de la communication ; fonctions des modèles informationnels dans la formation de la connaissance scientifique du social

-  Cognition sociale : conditions de la sémanticité dans les réseaux sociaux ; socialité et interprétation ; modélisation de la connaissance de sens commun

-  Philosophie de la statistique et des probabilités : rationalité probabiliste, usage et fonctions de la formalisation probabiliste des phénomènes sociaux dans les sciences sociales

Publications :

A) Publications soumises à des comités de lecture 2005 « Philosophy of communication : what does it have to do with philosophy of social sciences ? », Cosmos and History, vol. 1, numéro 2, pp. 245-260. Suivre ce lien.

2005 « Recension critique de L’empire de la cybernétique, de Céline Lafontaine, Éditions du Seuil, Paris, 2003 », Philosophiques, vol.32, no. 1, Printemps 2005, pp. 277-281.

2004 « Ontologies : antinomies, contradictions et autres difficultés épistémologiques du concept », Revue STICEF, Volume 11, 2004, pp. 247-268, ISSN : 1764-7223, mis en ligne le 15/10/2004, http://sticef.org.

2003 « La fin de l’ordre économique, de Gilbert Boss », recension critique, Dialogue, Vol. XLII, No. 1, Hiver 2003.

2002 « Peut-on estimer les impacts de la mondialisation sur la communication sociale et la culture ? » in BONIN, Pierre-Yves (sous la direction de), Mondialisation : Perspectives philosophiques, Montréal, Paris : Éditions de l’Harmattan, Les Presses de l’Université Laval, , pp. 279-298.

B) Autres contributions

2007 « Les organisations ne savent rien », in BONNEVILLE, Luc, GROSJEAN, Sylvie (sous la direction de), Repenser la communication dans les organisations, Paris : L’Harmattan, 2007, coll. Communication des organisations, pp. 119-149.

2007 « Can social cognition be anything else than a social psychology ? Epistemology of communication as a means for understanding and explicating socially distributed knowledge”, Symposium international de la Société canadienne d’épistémologie, septembre 2007, Université de Sherbrooke. Peut être vu en suivant ce lien.

2007 « The concept of the Semantic Web and its Flaws », Congrès annuel du chapitre européen (ECAP) de l’International Association for Computing and Philosophy (IACAP), juin 2007, Université Twente (Pays-Bas) ; en collaboration avec le professeur Daniel Lemire (Téluq-UQAM).

2006 « L’ « homme moyen », la courbe normale et la survie des mieux adaptés : la rationalité probabiliste au cœur de l’idée de l’adaptabilité des individus socialisés », Colloque Adaptation(s), transferts et société, organisé par le Centre de recherche sur l’intermédialité (CRI), UQAM, novembre 2006.

2006 « Sciences sociales, information et rationalité probabiliste », Symposium international de la Société canadienne d’épistémologie, septembre 2006, Université de Sherbrooke.

2005 « Le discours de la gestion : une critique », ACFAS, UQAC, Colloque du RUFUTS (Regroupement des Unités de Formation Universitaire en Travail Social).

2005 « Does the expression “ information society” have something to do with the scientific notion of information ? », ECAP-2005, European Society for Philosophy and Computing, Congrès annuel, Mälardalen University, Suède. (Mälardalens Högskola), Västerås, Suède, juin 2005. Résumé

2004 « Ontologies : Antinomies, contradiction et autres difficultés du concept en sciences cognitives », ACFAS, colloque Informatique cognitive, nouvelles avenues de recherche, UQÀM, juin 2004.

2004 « Critique épistémologique du concept de knowledge management », Actes du GT-13 en sociologie de la communication, Congrès de l’Association Internationale des sociologues de langue française (AISLF), Tours, Université François Rabelais, juillet 2004. Texte disponible ici.

2004 « Identité logique et pertinence sémantique : problèmes épistémologiques de la théorie searlienne de l’intentionnalité collective et de ses applications à la méthode sociologique », Actes du GR-26 en logique et méthodologie, Congrès de l’Association Internationale des sociologues de langue française (AISLF), Tours, Université François Rabelais, juillet 2004.

2003 « Théorie du sujet collectif et attribution de propriétés sémantiques individuelles », Actes du colloque Normes sociales et processus cognitifs, Poitiers, Université de Poitiers, 2003.

2002 « Cognitivisme et sociologie chez Raymond Boudon », Congrès de l’ACFAS, Colloque de sociologie, UQTR, juin 2002. Résumé

C) Contributions non soumises à des comités de lecture

2006 « Le réflexe journalistique », Le Devoir, 22 septembre 2006.

2004 « Critique épistémologique du concept de knowledge management », Séminaire du Centre Interuniversitaire de recherche sur les sciences et les technologies (CIRST), UQÀM, octobre 2004.

2004 « Les fondements de la théorie de la société de Niklas Luhmann », Département des sciences politiques, UQÀM, Séminaire départemental, septembre 2004.

2004 Communications électroniques et dynamique organisationnelle, Sainte-Foy : Presses de la Télé-université, 2004, 289 p.

2003 « Théorie du sujet collectif et attribution de propriétés sémantiques individuelles », Cahiers d’épistémologie, Groupe de recherche en épistémologie comparée, Département de philosophie, UQAM, septembre 2003. Disponible ici..

2002 « La transsubjectivité et la rationalité cognitive : la méthode de la sociologie cognitive selon Raymond Boudon », Cahiers d’épistémologie, Groupe de recherche en épistémologie comparée, Département de philosophie, UQAM, janvier 2002. Disponible ici..

1999 « L’analyse et l’enquête en sciences sociales : trois problèmes », Cahier d’épistémologie, Groupe de recherche en épistémologie comparée , Département de philosophie, UQAM, mai 1999. Disponible ici..

1998 « La philosophie, et après ? », Colloque annuel de la Société de philosophie du Québec, Cégep de Bois de Boulogne.

D) Contributions à venir

2008 « Le réel, la science et le modèle », chapitre de Recherche sociale : de la problématique à la collecte de données, ouvrage publié sous quatre éditions par les Presses de l’Université du Québec depuis 2004, sous la direction de Benoît Gauthier.

2008 Connaissance et information : Un traité d’épistémologie et de philosophie critique des sciences sociales. Monographie en cours de rédaction.

2008 Histoire et applications de l’inférence statistique dans les sciences sociales. Monographie web et cours en ligne, en cours de rédaction. Aperçu à PHI 3010.

2007 « Rationalité et rationalité probabiliste : raisonnement, calcul, règles et métarégulation », en évaluation.

2007 « Le concept d’information dans la philosophie de Gilles-Gaston Granger », en évaluation.

2007 « L’information comme chose et comme cause », en rédaction.

2006 « Connaissance et information : une étude comparative critique », en évaluation.




Connaissance et information - Article établissant une étude comparative des deux concepts